Le fonctionnement de l'aïkido traditionnel

Citation de notre Soké Alain Peyrache : "Un maitre - un dojo"

Petit rappel de base sur le pourquoi et le comment du dojo traditionnel :

On ne pratique pas l’aïkido traditionnel dans une fédération sportive d’aïkido mais dans un dojo.

» Comment fonctionne l'aïkido traditionnel ?

Pas de fédérations sportives d’aïkido au japon même aujourd'hui car c’est une ineptie occidentale.
Le fondateur à eu des élèves directs formés dans son dojo : le hombu dojo.


Aïkido traditionnel :
Quel que soit l’endroit où enseigne un maitre : salle privée, municipale, en extérieur dans la nature, etc, alors cet espace lors de l’enseignement constitue le dojo du maitre.
Un maitre un dojo
Il n’est pas inutile de rappeler que l’aïkido traditionnel se pratique avec un maitre dans un dojo.
L'inverse d'un sport
On ne pratique pas l’aïkido traditionnel dans une fédération sportive d’aïkido cette pyramide de la transmission n’existe pas...
Le fonctionnement est à l’opposé, impossible donc de respecter le placement sur un tapis car il n’y pas cette pyramide de transmission qui explique les relation de chacun : sempai - kohai
Mais un conglomérat de techniciens fédéraux qui ont formé des gens dans une pyramide fédérale : fédé -> ligue -> comité départementaux, etc...
Cliquez sur les pyramides ci dessous pour voir la filiation de Julien Augé, élève d'Alain Peyrache en aïkido traditionnel :

Cliquez sur la pyramides ci dessous :

Pyramide aikido Hombu Dojo

S'éduquer :

Ceci est à l’opposé du fonctionnement et des règle élémentaire de l’aïkido. Pourquoi ces gens qui détruisent l’aikido ne changent-ils pas de nom ?

Pour toutes les raisons expliquées ci dessus l'aïkido traditionnel est l'exacte inverse du simulacre qu'est l'aïkido sportif.